Dans l'atelier-boutique de La Compagnie Robinson

Sutton est une ville qui regorge d’artisan·es de talent toujours très heureux·ses de partager leurs savoirs sur leurs métiers et leurs matières premières, que ce soit par le biais de cours, par leur boutique ou leur atelier. Sans contredit, les gens de Sutton forment une communauté ouverte et chaleureuse. Suivez-nous pour un parcours touristique parsemé de créativité!

Céramiste à son tour à poterie, Luloba Céramique
© Circuit-Court | Luloba Céramique

Pratiquement au cœur de la champêtre ville de Sutton, située aux abords d’une rivière tout à fait charmante, la boutique-atelier Luloba de la céramiste Lou-Anne Daoust-Filiatrault fait partie des attraits incontournables à découvrir. Curieux·ses et passionné·es y trouveront toute une gamme de céramique aux allures rustiques quoique dotée d’une beauté raffinée qui met dans chaque objet le grès à l’honneur.

Depuis son arrivée à Sutton, Lou-Anne a remarqué un changement dans sa production qui s’harmonise davantage avec les lieux qu’elle habite désormais; la nature s’étant imposée dans sa démarche. Ici et là sur les tasses, un glacis verdoyant couplé à une anse texturée laissant deviner des tons terreux. L’espace ouvert de son atelier-boutique encourage la curiosité sur les différents processus de fabrication et conscientise sur son métier en général, favorisant au passage la conscience de l’achat local.

Tasses vertes de Luloba Céramique
© Circuit-Court | Luloba Céramique
Étagères remplie de bols, tasses et pichets par Luloba Céramique
© Circuit-Court | Luloba Céramique
le maroquinier Patrice Didier à l'oeuvre
© Circuit-Court | La Compagnie Robinson

Porté·es par les effluves de houblon et de café, une courte marche sur la rue Principale nous mènera vers l’atelier-boutique de Patrice Didier, maroquinier à la barre de la Compagnie Robinson. Patrice habite la région depuis huit ans et son amour pour Sutton est toujours aussi fort. Il souligne l’équilibre parfait entre création et entrepreneuriat, lui qui accueille dans sa boutique des gens du Vermont, mais aussi des touristes et citoyen·nes du coin.

À l’intérieur de l’atelier-boutique, de légers arômes de cuir parviennent à nos narines. Sur les étagères et les tables, des ceintures, des portefeuilles, des sacs ou des tabliers. Certains articles sont lustrés affichant des teintes caramel ou moka, et d’autres sont marqués par le passage du temps, vieillis exprès par Patrice qui aime par-dessus tout voir une pièce de cuir de qualité avec du caractère accompagner nos vies. Il se dégage de Patrice un enthousiasme contagieux lorsqu’il parle des qualités et de la versatilité de sa matière première.

Porte-feuilles de La Compagnie Robinson
© Circuit-Court | La Compagnie Robinson
Intérieur de la boutique La Compagnie Robinson à Sutton
© Circuit-Court | La Compagnie Robinson

La rue Principale fourmille de passant·es qui butinent d’une boutique à l’autre. Certain·es s’arrêtent quelques minutes dans un café pour attraper leur boisson préférée et d’autres entrent se dégourdir les papilles dans un restaurant. À un jet de pierre de la boutique de Patrice, nos pas nous mènent chez Laurence Thiffault, fondatrice de Sweet Mama Grass.

Laurence Thiffault de Sweet Mama Grass en train de tressé un panier
© Circuit-Court | Sweet Mama Grass
Dans la boutique-atelier de Sweet Mama Grass
© Circuit-Court | Sweet Mama Grass

Vannière depuis 2017, Laurence développe une pratique intimement liée aux plantes du territoire. Elle exerce une manière de vivre en accord avec les cycles naturels et nourrit ainsi sa connexion à la terre. Dans sa boutique, des dizaines de magnifiques paniers tressés couvrent les murs et les tablettes, et l’on trouve ça et là de petits objets décoratifs qui accompagnent certains rituels. Il émane de ces vanneries une dimension sculpturale, reflétant les moindres changements de lumière, partageant la beauté et la pureté des végétaux mis en valeur.

Par le biais de ses produits, Laurence parvient à capturer la complexité et l’harmonie qui nous lient au monde et, au passage, nous prend à témoin. Comme une extension d’elle-même, son atelier donne lieu à des rencontres qui poursuivent le chemin qu’elle a commencé de tresser avec la nature.

Panier tressé par Sweet Mama Grass
© Circuit-Court | Sweet Mama Grass

La communauté de Sutton, véritable peuplade de connaisseur·euses et de passionné·es du fait-main, ne manque pas d’artisan·es vers qui se tourner pour parfaire leur culture et pour arrêter le temps le moment d’un échange inspirant.

Consultez la fiche des artisan·es présenté·es
Auteur : Emmanuel Simard
Emmanuel SIMARD détient un diplôme en arts interdisciplinaires de l’Université du Québec à Chicoutimi. Il a publié son premier recueil de poésie aux éditions Poètes de Brousse, L’œuvre des glaciers (2012), qui lui a valu le prix Découverte du Salon du livre du Saguenay-Lac Saint-Jean. Il est l’auteur de quatre autres recueils chez le même éditeur dont deux sont le fruit d’une collaboration avec l’artiste en arts visuels Nicolas Lévesque. Son plus récent livre est Lettres au ciel blanc (2024). Il est également auteur jeunesse. Il a publié Nocturne en 2019 aux éditions d'Eux. Il va faire paraître en 2024 Kusmi et la fête de Noël chez Dominique et cie.